627 Mariage pour tous orléanais : la droite et l’extrême-droite convolent ! | CDGOrléans

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

CDGOrléans
Dernier Billet
Homophobie | 11.10.2013 - 04 h 44 | 0 COMMENTAIRES
Mariage pour tous orléanais : la droite et l’extrême-droite convolent !

Orléans, la préfecture tranquille du Loiret a mal vécu les débats de l’hiver et du printemps sur l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe.

J’en ai été plus que le témoin, puisque le premier tag homophobe a été fait contre moi, sur la porte extérieure de mon lieu de travail. Il n’était que le 1er d’une quinzaine de tags qui viseront le Centre LGBT d’Orléans, les permanences de la députée et du sénateur PS, et le siège du PS. Sans compter les dizaines de tags faits en ville. Tous signés de La Manif Pour Tous et du Printemps Français.

Les auteurs de ces tags n’agissaient pas seuls. Ils étaient l’écho « graphique » des propos tenus par les responsables politiques de droite du Loiret.

Deux adjoints UMP au maire de la ville, Charles-Eric Lemaignen, président de l’agglomération, et Michel Languerre, adjoint du quartier de La Source, ont signé « l’appel du collectif des maires pour l’enfance ».

Le député-maire UMP de Montargis, Jean-Pierre Door, a tenu, à de multiples reprises, des propos si particuliers sur les homosexuels qu’ont finira par se demander quelle hargne l’anime. Après avoir écrit au Centre LGBT, en mai 2012, qu’il était favorable à l’adoption, il déclarait le contraire en septembre, dans le journal local. A l’Assemblée, il comparait le mariage de deux personnes de même sexe au fait de prétendre « que le Père-Noël est une femme ». Plus tard, il expliquait avoir célébré un « dernier mariage normal », considérant sans doute les mariés homosexuels comme des anormaux, ce qui m’a valu d’être traité par lui « d’ayatollah ». Bref, son argumentaire si tourmenté, mais si acharné, a manifestement troublé les esprits de certains jeunes, à droite.

Très récemment, lors de la dernière séance du Conseil Général du Loiret, le vice-président UMP Christian Blumenfeld déclarait : « Je veux faire part de mon inquiétude, non pas pour le Loiret, mais pour l’avenir, pour les petits enfants et au niveau de la société. On assiste à la dégradation lente mais sûre de la société. Dans une nation où on marie les homosexuels, on peut s’attendre à tout. ».
On n’ose pas imaginer comment cet élu fait le lien entre le mariage des homosexuels, et la peur pour les petits enfants…

Pouvait-on espérer que la relève, la jeunesse, allait mieux faire ? Non.

Samedi dernier, les jeunes de l’UMP se réunissaient avec les jeunes de l’UDI, pour fêter l’alliance des jeunes de la droite et du centre.

C’était l’affichage officiel.

Car étaient également invités les jeunes de « La Manif Pour Tous », comme en a témoigné sur les réseaux sociaux un des participants, ainsi que, d’après plusieurs observateurs, les jeunes du « Printemps Français ».

photo "L'HebdO" du 9 octobre 2013

photo « L’HebdO » du 9 octobre 2013

La photo de la soirée, publiée dans l’HebdO, est encore plus explicite : on y voit un des jeunes invités faire le trop fameux signe de ralliement des amis de Dieudonné, le pseudo-humoriste homophobe et anti-sémite. Ce signe, cette « quenelle », qui n’est autre que le salut fasciste inversé.

24 heures après la publication, ni le responsable des jeunes de l’UMP, ni celui des jeunes de l’UDI n’ont cru bon de réagir.

A Orléans, les jeunes de droite s’acoquinent donc avec les jeunes d’extrême-droite.

A moins, qu’à leur manière, il s’agisse d’une nouvelle forme de « mariage pour tous » !

 

Christophe Desportes-Guilloux

LES réactions (0)
Mariage pour tous orléanais : la droite et l’extrême-droite convolent !

ajouteZ VOTRE réaction